Que les politicailleurs fassent leur boulot ! Ne pas être d'accord avec des journalistes, c'est tout à fait normal. Mais tenter de "Moutonner" les journalistes de la diaspora congolaise est une grave erreur aux conséquences incalculables. Se substituer aux journalistes avec ses radios "Machettes-Mille collines" patriotiques qui inoculent le venin de la haine et xénophobie dans la communauté au lieu de fédérer les congolais de tous les horizons, est un manque de maturité politique. Rassembler, fédérer... les fils et filles ressortissants d'un pays est une mission noble. Monter les Congolais les uns contre les autres, clivés les Congolais, réveiller l'ethno-tribalisme alors que les congolais ont besoin des autres pour un destin commun, en mettant en veilleuse ce qui divise, en mettant en exergue ce qui fait avancer, ce noble mission n'est pas donné à tous, mais doit être rechercher par tous.

Les journalistes congolais défenseurs de la vérité que les écervelés accusent d'avoir l'esprit tordu doivent se consoler :"Dieu écrit droit avec des bâtons tordus" me disait un jour André Dumas, théologien protestant Français (1918-1996). Vaste consolation ! Les invisibles fantômas accrédités de Kingakati -Château Rouge-Barbès n'ont qu'à bien se tenir.