L'un de ses proches philosophe : « Hollande, sa force, c'est qu'on le sous-estime. Mais à la fin, c'est toujours lui qui gagne. »