Mais alors qu’elle prévoit d’y retourner pendant les deux semaines de congés que Manuel Valls a autorisées à ses ministres en août, sans doute trouvera-t-elle le temps de s’adonner à ce loisir pour recharger ses batteries d’ici la rentrée.